Printpdf Email this page


Pourquoi se faire baptiser au nom de Yahshua ?

Le baptême est-il juste une admission dans une église ou est-il vraiment important pour le salut ? Saviez-vous qu’il y a une méthode appropriée et un nom par lequel vous devez être baptisés ?

Introduction
   Le message de base du Nouveau Testament donné à l’humanité est que notre salut est lié à Yahshua le Messie, celui que Yahweh a envoyé sur la terre pour servir d’exemple vivant et qui est mort pour les péchés du monde. Il est devenu l’auteur du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent (Hébreux 5 : 9).
   Dans Actes 10 : 48, nous lisons : « Et il ordonna qu’ils soient baptisés au nom de [Yahshua] » Certains ont rejeté cet ordre d’être baptisé au nom salvateur de Yahshua, tout comme Naaman refusa l’ordre du prophète d’aller se laver dans le Jourdain afin d’être guéri de la lèpre. Naaman se rebella en affirmant que d’autres rivières étrangères étaient tout aussi bonnes pour être guéri (2 Rois 5 : 1-14).
   Parfois, ceux qui affirment suivre humblement la Bible ont pensé comme Naaman qu’il n’est ni nécessaire ni logique d’être baptisé par immersion au nom de Yahshua s’ils ont déjà été baptisés au nom de « Jésus », ou peut-être avec les titres de Père, Fils et Saint-Esprit des années auparavant dans leurs églises. Mais des titres ne sont pas des noms. Il n’y a ni pouvoir ni promesses dans des titres.
   Lorsque nous arrivons à une meilleure compréhension de la Bible, nous devrions faire notre possible pour accomplir tout ce qui est juste. Un acte très important est d’être alors baptisé car « il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4 : 12).
   Le nom Jésus ne porte pas en lui cette signification et les titres seuls n’ont pas d’obligation juridique sur un quelconque contrat. Par le baptême nous entrons dans l’alliance de Yahweh.


Le problème avec Matthieu 28
   Des érudits réputés remettent en question l’idée que Matthieu 28 : 19-20 soit la formule authentique pour le baptême. Chaque exemple dans le livre des Actes montre que la personne est baptisée par immersion au seul nom de Yahshua, et pas avec une formule trinitaire. Une trinité ou une triade de divinités est quelque chose que l’on trouve dans presque toutes les religions païennes, et le concept de trinité chrétienne a vraisemblablement découlé d’une tentative visant à plaire les convertis païens.
   Matthieu 28 : 19-20 ordonne de baptiser « au nom » (au singulier). La Bible de Jérusalem, une traduction catholique, admet que ce verset est faux et qu’il s’est probablement glissé dans le texte par la coutume liturgique. La même constatation est exprimée dans « World Religions » (les religions du monde), « The Encyclopedia of Religion & Ethics » (l’encyclopédie de la religion et de l’éthique), « New Schaff Herzog Religious Encyclopedia » (la nouvelle encyclopédie religieuse de Schaff Herzog), « Hastings Dictionary of the Bible » (le dictionnaire de la Bible de Hastings) ainsi que dans d’autres sources.


Des exemples tirés du livre des Actes
   Veuillez noter LE NOM par lequel les nouveaux convertis sont baptisés dans les exemples suivants :

   • Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de [Yahshua le Messie], pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit (Actes 2 : 28).
   • Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le soleil aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés (Actes 4 : 12).
   • Car il [le Saint-Esprit] n’était pas encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du [Maître Yahshua] (Actes 8 : 16).
   • Et il ordonna qu’ils soient baptisés au nom de [Yahshua le Messie] (Actes 10 : 48).
   • Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du [Maître Yahshua] (Actes 19 : 5).
   • Et maintenant, pourquoi tardes-tu ? Lève-toi, sois baptisé, et lavé de tes péchés, en invoquant son nom (Actes 22 : 16).

   À partir des exemples ci-dessus tirés du livre des Actes, il est évident que les apôtres ont baptisé tous les croyants repentants au seul nom salvateur de Yahshua le Messie.
   Le Sauveur et ses disciples parlaient naturellement l’hébreu. Actes 26 : 14-15 révèle aussi que le Sauveur parla à Paul en hébreu. Actes 9 : 5 dit : « Je suis [Yahshua] que tu persécutes... ». Le nom hybride Jésus est apparu bien plus tard à cause de traductions obscures.


Ensevelis avec Yahshua
   Paul met l’accent sur le fait que le baptême est au nom de Yahshua comme cela lui a été révélé d’en haut : « Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en [Yahshua le Messie], c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? » (Romains 6 : 3). Paul poursuit : « Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme [le Messie] est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie » (Romains 6 : 4).
   Paul continue dans les versets qui suivent à montrer que nous consacrons nos vies pour le Sauveur. Et comme nous recherchons la justice, le péché n’a plus de pouvoir sur nous car nous ne sommes plus sous la condamnation de la loi mais sous la grâce.
   Dans 1 Corinthiens 1 : 11-13, Paul met à nouveau l’accent sur le seul nom par lequel nous sommes baptisés. Paul demande : « [Le Messie] est-il divisé ? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ? » Paul démontre par-là que nous sommes baptisés au seul nom de Yahshua !


Héritiers grâce à Yahshua
   Dans son épître aux Galates, Paul révèle que ceux qui ont été baptisés en Yahshua ont revêtu le Messie. Nous sommes tous un en lui et nous sommes donc la descendance d’Abraham, héritiers selon la promesse.
   « Car vous êtes tous fils de [Yahweh] par la foi en [Yahshua le Messie] ; vous tous, qui avez été baptisés [dans le Messie], vous avez revêtu [le Messie]. Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car vous êtes tous un en [Yahshua le Messie]. Et si vous êtes [au Messie], vous êtes donc la descendance d’Abraham, héritiers selon la promesse » (Galates 3 : 26-29).
   Le baptême correct dans le véritable nom du Sauveur d’Israël est un ordre précis et catégorique venant du Sauveur lui-même, et il est aussi essentiel au salut que tous les autres ordres que la Bible donne.
   Le sermon de Pierre adressé à ceux qui été assemblés à Jérusalem réussi à convaincre ces derniers de leur culpabilité et les poussa à agir. « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de [Yahshua le Messie], pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Actes 2 : 38).
   Si la repentance est nécessaire pour le pardon des péchés, le baptême l’est aussi. « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16 : 16).


Revêtir le Messie
   La Bible enseigne que nous ne franchissons pas l’étape finale (qui est de revêtir le corps du Messie) avant d’avoir été auparavant baptisés de la manière biblique. Paul affirme : « Vous tous, qui avez été baptisés [dans le Messie], vous avez revêtu [le Messie] ». En ayant été baptisés par immersion au nom salvateur de Yahshua, nous avons en effet revêtu sa justice.
   Yahshua a dit : « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de [Yahweh] » (Jean 3 : 5).


Les arguments que certains émettent
   Par moments, certains argumentent ainsi : « Mais j’ai déjà reçu le Saint-Esprit lorsque j’ai été baptisé avec les titres (Père, Fils et Saint-Esprit) bien avant que je connaisse le nom ».
   Personne n’argumente sur un changement pour le mieux. Mais pourquoi reste-t-on sur la défensive et refuse-t-on un ordre très clair provenant de la Bible ? Pourquoi tout le monde ne peut pas accomplir tout ce qui est juste ?
   Nous apprenons que même ceux qui ont peut-être déjà reçu l’Esprit de Yahweh doivent quand même être baptisés au nom salvateur de Yahshua. Veuillez noter la remarque de Pierre dans Actes 10 : 47-48 : « Peut-on refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous ? Et il ordonna qu’ils soient baptisés au nom de [Yahshua le Messie] ».
   La famille de Corneille avait déjà reçu le Saint-Esprit lorsque Pierre était en train de parler, pourtant, ils durent se faire baptiser !


Le précieux nom de Yahshua
   Se faire baptiser au nom de Yahshua a beaucoup plus d’importance et de signification qu’on ne le pense généralement. Yahshua a déclaré : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14 :6). Jean 10 : 9 affirme que Yahshua est la « porte » de la bergerie.
   Ce n’est que par Yahshua que le Saint-Esprit nous est donné. L’Esprit est premièrement donné à Yahshua comme nous le lisons dans Actes 2 : 33 : « Élevé par la droite de [Yahweh], il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez ».
   Le Saint-Esprit est envoyé à l’humanité au nom de Yahshua. Veuillez noter Jean 14 : 26 : « Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom... »
   Le Sauveur devait aller aux cieux pour que l’Esprit puisse être disponible pour l’humanité et ce par Yahshua. « Il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais si je m’en vais, je vous l’enverrai » (Jean 16 : 7).
   Le Saint-Esprit est donné par Yahweh seulement au nom salvateur de Yahshua.
   « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le soleil aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4 : 12). Voir aussi Tite 3 : 4-6.
   Recevoir son Saint-Esprit est une manifestation. En prenant son vrai nom, nous devenons un membre du corps. Nous devenons un membre de la famille qui tire son nom de Yahweh (Éphésiens 3 : 14-15).


La vraie repentance
   Le premier pas vers le baptême est de se repentir. Le verse « se repentir » dans le Nouveau Testament est tiré du grec metanoeo, qui signifie changer d’opinion, mais aussi regretter, avoir des remords sur nos anciennes idées, penser différemment après.
   L’appel à la repentance et la promesse du pardon des péchés sont suivies par un changement vers les voies de Yahweh et ce en ayant le cœur gros. Cela signifie plus que le fait d’être désolé ou changer d’opinion, mais cela signifie un demi-tour, un changement complet d’objectifs et de motivations dans la vie.


Quel âge est approprié ?
   Cela signifie que les bébés et les enfants ne sont pas encore assez matures pour comprendre la signification du baptême et réaliser ce qu’est vraiment la repentance. Ce n’est qu’en atteignant une certaine maturité qu’ils sont alors considérés comme responsables de leurs actes.
   Selon la parole de Yahweh, l’âge approprié est vingt ans. Certains sont matures avant cet âge et d’autres sont immatures bien après. Yahweh pense que lorsque ses hommes et femmes ont atteint l’âge de vingt ils sont alors responsables.
   Comment savons-nous que vingt ans est l’âge approprié ?
   Dans l’Ancien Testament, ceux âgés de vingt ans et plus sont morts dans le désert car ils ne croyaient pas aux promesses de Yahweh et qu’ils refusèrent de traverser le Jourdain (Nombres 14 : 29). Ceux âgés de 19 ans et moins furent épargnés. (Il existe d’autres exemples montrant que vingt ans est l’âge de maturité selon la Bible, ainsi que l’âge auquel les hommes étaient dénombrés et incorporaient l’armée).
   Aussi longtemps que les enfants vivent avec leurs parents croyants, Yahweh considère qu’ils sont sous sa protection (1 Corinthiens 7 : 14).


L’immersion est un enterrement
   Brièvement, le seul baptême acceptable est réalisé par une immersion complète. Lorsque la bible anglaise King James était en train d’être traduite, la question de savoir comment traduire le mot grec baptizo posa problème.
   Les façons de baptiser héritées de l’église catholique comprenaient l’aspersion et le déversement de l’eau, mais baptizo signifie clairement immerger ou plonger. Ne sachant pas comment rendre correctement ce mot en anglais, les traducteurs consultèrent le roi. Sa décision fut de translittérer le grec baptizo dans le texte anglais, et donc de ne pas le traduire !
   D’autres mots grecs auraient pu être utilisés si les mots « aspersion » ou « déversement » étaient adéquats. Veuillez noter ce qui suit :
      Baptizo signifie « immerger » ou « plonger ».
      Cheo signifie « déverser ».
      Rhantizo signifie « asperger ».

   Les auteurs du Nouveau Testament n’ont pas utilisé les mots « cheo » ou « rhantizo » pour faire référence à l’acte nécessaire au salut !
   La preuve biblique montre que les baptêmes ont tous eu lieu dans des endroits où il y avait assez d’eau pour immerger.
   Jean le Baptiste baptisa à Enon « parce qu’il y avait là beaucoup d’eau » (Jean 3 : 23). Yahshua lui- même « au moment où il sortait de l’eau, vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe » (Marc 1 : 10).
   Philippe et l’eunuque descendirent tous le deux dans l’eau, et ensuite « ils furent sortis de l’eau » (Actes 8 : 38-39). Si tout ce dont ils avaient besoin était une coupe d’eau, il n’aurait pas été nécessaire d’aller dans l’eau et d’en sortir !


L’imposition des mains
   Le baptême purifie de tous les péchés. Au moment du baptême, la personne est devant Yahweh comme si il ou elle n’avait jamais péché. C’est ce qu’on appelle la justification et cela signifie que l’on est justifié (rendu juste) par la purification fournie par le Sauveur. Tous les péchés sont effacés.
   Mais nous avons toujours à vaincre la nature charnelle ; et il y a encore une condition à remplir après le baptême.
   Appelée « imposition des mains », cette pratique actuelle est effectuée par l’assemblée des anciens depuis l’époque de la première assemblée à Jérusalem. Actes 8 : 17 montre que l’imposition des mains par les apôtres permet de recevoir le Saint-Esprit. Actes 9 : 17 montre qu’Ananias imposa les mains à Paul et que ce dernier recouvra ensuite la vue et fut rempli du Saint-Esprit.
   Paul écrivit au jeune Timothée : « Ne néglige pas le don qui est en toi, et qui t’a été donné par prophétie avec l’imposition des mains de l’assemblée des anciens » (1 Timothée 4 : 14).
   Par conséquent, nous apprenons que les croyants reçoivent un don spécial du Saint-Esprit afin d’édifier et de fortifier l’assemblée. Paul imposa les mains à Timothée pour le don (2 Timothée 1 : 6).


Un seul vrai baptême
   Éphésien 4 : 5 enseigne qu’il y a un Maître, une foi, un baptême. Le « seul » baptême est le baptême en Yahshua le Messie pour le pardon des péchés. Tous les autres baptêmes ne sont ni plus ni moins que des baptêmes de repentance – le genre de baptême que Jean a pratiqué – selon la compréhension que l’on avait à ce moment-là.
   Mais maintenant que nous comprenons que nous devons être immergés au seul « nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés », nous devons faire tout notre possible pour être immergés au nom de Yahshua pour le pardon des péchés.
   Un tel baptême est le plus grand qui existe sur la terre. Il n’y a rien de plus grand et il n’est pas nécessaire de se faire baptiser à maintes reprises comme c’est souvent le cas dans les églises. Le nom salvateur de Yahshua est au-dessus de tous les autres noms.


L’Esprit à l’intérieur
   Être immergé au nom de Yahshua et recevoir l’imposition des mains par les Anciens de l’Assemblée signifie que l’on est immergé dans le Corps de Yahshua. Le Saint-Esprit est donné à ceux qui sont baptisés et à partir de ce moment, l’Esprit ou la puissance même de Yahweh est à l’intérieur de cette personne.
   Nous devons alors aspirer aux dons spirituels. Paul recommande vivement au croyant de rechercher ce qui édifie et exhorte l’assemblée. Il n’encourage pas le fait de parler en langues (1 Corinthiens 14 : 5).
   Paul dit dans 1 Corinthiens 14 : 22 que les langues sont un signe pour les non-croyants mais que la prophétie (dans le sens de prêcher en étant inspiré) est un signe pour les croyants (écrivez-vous pour demander notre brochure sur les langues). Paul poursuit en affirmant que celui qui aspire au don de prophétie est plus grand.


Pourquoi attendez-vous ?
   Plus nous étudions et connaissons Yahweh, plus grande est notre responsabilité.
   Nous devenons davantage responsables de la connaissance que Yahweh nous a révélée à travers sa parole. Nous ne devons pas nous asseoir et rester sans rien faire. Nous avons la responsabilité de la « grande mission » qui est d’enseigner toutes les nations au sujet de la vérité de Yahweh.
   Vous avez besoin d’être immergés au nom salvateur de Yahshua, au cas où vous ne l’ayez pas encore été. Même Yahshua, qui fut parfait, fut baptisé par Jean pour montrer son obéissance totale.
   Vous n’avez rien à perdre mais le royaume à gagner en étant volontairement obéissant en toutes choses, comme le fut notre Sauveur dans l’exemple qu’il nous a laissé.
   Si vous avez des questions sur le baptême ou des problèmes personnels sur lesquels vous avez besoin de conseils, prenez contact avec nous.
   Nous parlons clairement du péché, de la tribulation à venir, de l’appel important que nous avons en Yahshua qui est de faire partie de son « Ekklesia » – les appelés – afin de gouverner, et du fait que l’humanité doit se repentir et changer sa façon de vivre afin d’apprendre les voies que Yahshua nous a montrées. Yahshua choisit les siens, ceux qui sont volontairement baptisés en son nom et qui cherchent la première résurrection pour être avec lui dans le royaume à venir.
   Alors, en tant que membre du corps spirituel du Messie, notre devoir sera de « tendre le bras » et d’aider les autres à parvenir à une connaissance salvatrice de ses voies.
   Nous devons faire notre possible pour rallier les autres au Messie. Le fait d’assister ceux qui accomplissent cette œuvre par des dîmes et des offrandes permet à la Bonne Nouvelle de se propager avec plus de force vers ceux qui cherchent la vérité à la fois dans cet hémisphère et dans le monde entier.
   Yahweh’s Assembly inYahshua continue d’envoyer de plus en plus de brochures contenant la vérité biblique et encourage tout le monde à se préparer maintenant au retour du Rédempteur d’Israël. (Veuillez aussi lire « L’autorité de baptiser »).




© 2007, 2014 Yahweh's Assemby in Yahshua
2963 County Road 233, Kingdom City, Missouri 65262
View us online at: www.YAIY.org
Call Toll Free: (877) 642-4101
Main Line : (573) 642-4100